A la rencontre des femmes qui font du surf

surf

Longtemps exercé par la gent masculine, le surf connaît désormais l’adhésion des femmes. Bien que les raisons ayant amené la plupart d’entre elles diffèrent, elles ont toutes trouvé en cette activité un bon refuge.

Le surf féminin : une discipline sportive en plein essor

Le surf a été pendant plusieurs années l’apanage des hommes. Les femmes étant juste des spectatrices en bikini sur la plage. Pourtant, depuis quelques années, ces dames ont commencé à s’imposer progressivement dans ce sport. Sur la scène internationale, nombreuses sont ces femmes qui ont su marquer l’évolution du surf féminin professionnel. Nous pouvons citer en exemple Margo Oberg, qui est surfeuse américaine. Elle fut la première surfeuse professionnelle à remporter le World Championship Tour (WCT) en 1977.

Une autre femme ayant fait de son passage dans cette discipline un évènement est Lisa Andersen. Depuis lors, le surf féminin a connu plusieurs succès et la naissance de nombreuses carrières.

Les surfeuses françaises ayant déjà fait leur preuve

Il est vrai qu’en France, le surf n’est pas encore un sport national. Cependant, certaines femmes ont fait leur preuve dans la discipline à l’échelle internationnale.

La première sur notre liste est Johanne Defay. Cette jeune femme est très talentueuse sur les flots. Elle possède d’ailleurs un palmarès ultra intéressant. En 2017, alors qu’elle n’avait que 23 ans, elle finit quatrième au Women’s Championship Tour Rankings.

Avant cette année, elle avait déjà enregistré une victoire à l’US Open aux Etats-Unis (compétition la plus populaire du tour féminin). Toujours en 2017, elle fut sacrée vice-championne du monde de surf.

La deuxième sur la liste est Pauline Ado. Championne du monde en 2017, cette jeune hendayaise possède un long palmarès. Elle fut sacrée à plusieurs reprises championne d’Europe.

La quatrième femme de notre liste est la Bordelaise Justine Dupont. Audacieuse et très douée, cette Française a comme spécialité de surfer les plus grosses vagues. Elle fut d’ailleurs nommée dans le concours de la World Surf League dans la catégorie « Biggest Wave Awards ».

Related Posts

© copyright 2022 sportessex.com | Contact